bleusaillon


bleusaillon
bleusaillon [bløzajɔ̃] n. m.
ÉTYM. XXe; de bleusaille.
Argot milit. Bleu, conscrit. Bleusaille.
0 (…) un surnommé Papadac, adjudant de tirailleurs qui, vers l'année 1922, au cours d'opérations variées par les bousbirs chérifiens et les Berbères de Haute-Moulouya, révéla au bleusaillon que j'étais les aspects les plus exquis du prestige adjuteux (…)
Jacques Perret, Bande à part, p. 213.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bleusaille — [ bløzaj ] n. f. • 1900; bleuzaille 1865; de bleu (II, 2o) ♦ Arg. milit. Conscrit. ⇒ bleu. Collect. La bleusaille : les conscrits. ● bleusaille nom féminin (de bleu, jeune soldat) Argot Ensemble des nouveaux conscrits. Jeune soldat …   Encyclopédie Universelle

  • juteux — juteux, euse [ ʒytø, øz ] adj. et n. m. • XIVe; de jus 1 ♦ Qui a beaucoup de jus. Poire juteuse. ⇒ fondant. 2 ♦ Fam. Qui rapporte beaucoup. ⇒ intéressant, lucratif, rémunérateur. Une affaire juteuse. 3 ♦ N. m. (1907) Arg. milit. Adjudant …   Encyclopédie Universelle

  • bousbir — [buzbiʀ] n. m. ÉTYM. Attesté XXe; mot arabe, n. pr. du quartier réservé. ❖ ♦ Quartier réservé, en Afrique du Nord. || « Les bousbirs chérifiens » (→ Bleusaillon, cit. Perret). 0 La nuit tomba très vite, profonde, légère, chargée d étoiles pures.… …   Encyclopédie Universelle